14
OCT
2019

Le marégraphe à haute fréquence de Pasaia : à nouveau en service pendant la semaine des gros coefficients

Posted By :
Comments : 0

Ces derniers jours ont été des jours de marées équinocciales, les marées avec les plus gros coefficients. La marée, connue sous le nom d’astronomique, est la déformation de la surface de la mer, due aux forces d’attraction gravitationnelle entre la Terre, la Lune et le Soleil.

Plus ces trois astres sont alignées (pleine lune et nouvelle lune), plus les marées sont de vives eaux (ou gros coefficients) et plus la différence de hauteur entre pleine mer et basse mer (marnage) est grande. Ceci, par conséquent, arrive pendant 2-3 jours et deux fois par mois. Cependant, l’orbite de la Terre autour du Soleil est inclinée par rapport à l’équateur de la Terre, ce qui entraîne moins d’heures de lumière en hiver qu’en été. Cette inclinaison de l’orbite terrestre fait aussi, que dans les équinoxes de Septembre et Mars (équinoxe: le jour et la nuit ont la même durée, 12 heures de lumière et 12 heures d’obscurité) pendant lesquels l’inclinaison de l’axe de la terre au soleil est de 0 , l’effet d’attraction solaire est plus grand et, par conséquent, les coefficients de marée aussi: les pleines mers arrivent un peu plus haut que d’habitude et les basses mers découvrent des zones qui sont généralement couvertes par l’eau la plupart du temps.

Cette semaine, nous avons pu observer ce phénomène sur la côte basque à travers le réseau océano-météorologique de la Communauté Autonome d’Euskadi. Par exemple, le marégraphe à haute fréquence de Pasaia, opérationnel après quelques jours de maintenance, a relevé des valeurs très proches du 0 du port de Pasaia, pendant la basse mer et près de 5 m à pleine mer, c’est-à-dire presque le niveau le plus bas et le plus élevé auquel la marée astronomique peut faire osciller le niveau de la mer sur notre côte.

About the Author