LIFE LEMA (2018-02-05)

Les petits bateaux en bois (objets flottants) du projet LIFE LEMA, LIFE15 ENV/ES/000252, ont parcouru plus de 350 km en un mois, dérivant avec les vents, les courants et les vagues. Des 30 bateaux lancés au large de Gijón (-5,7º E, 44º N) peu avant les vacances de Nöel, 9 ont été retrouvés sur la côte française, entre la baie d’Arcachon (44,6º N) et Lacanau-Océan (~45º N). Fabien, qui a trouvé l’un de ces 9 bateaux, nous envoie une photo des déchets marins que l’on peut trouver sur les plages dans cette zone.

Le bateau en bois peint dans le projet MyCoast arrive sur la côte française après un mois de voyage qui a commencé dans les eaux libres de Gijón.

18-01-27_20min_Promenade

Èchantillonneur passif (2018-01-29)

Nous venons de récupérer, après une année d’immersion, le dernier échantillonneur passif des quatre placés dans les installations de la plateforme expérimentale d’aquaculture de Mendexa et la bouée de Donostia (https://www.euskoos.eus/es/red-oceano-meteorologica-de-la-cae/boya-de-aguas-profundas-de-donostia/). Ces dispositifs accumulent, en continu et sans avoir besoin d’une source d’énergie, les contaminants chimiques présents dans l’eau, tels que les pesticides organochlorés, qui, bien qu’ils se trouvent normalement à de très faibles concentrations dans le milieu marin, peuvent avoir des effets nocifs sur l’environnement et la santé humaine. AZTI a travaillé avec NIVA (https://www.niva.no/) dans le cadre du projet européen JERICO-NEXT (http://www.jerico-ri.eu/) pour leur placement sur notre côte. NIVA coordonne le placement de plusieurs échantillonneurs comme ceux-ci sur d’autres points le long des côtes Européennes.
acumuladormapa

AZTI – INSTAC (2018-01-29)

AZTI a participé au lancement de la Phase II du Copernicus Marine Service In Situ Thematic Centre (INSTAC) célébrée à Athènes. La mission de l’INSTAC est de fournir des produits intégrés construits à partir d’observations in situ pour répondre aux besoins des utilisateurs internes et externes du CMEMS. AZTI coordonnera pour les trois prochaines années, avec CNR-ISMAR et SOCIB, la mise en œuvre des données radar HF dans le catalogue INSTAC.
photogroup

2017
L’équipe d’EuskOOS vient de publier dans la revue scientifique « Remote Sensing of Environment » une étude sur l’impact des tourbillons du sud-est du Golfe de Gascogne sur l’exportation d’eaux côtières, très productives, vers le large. La recherche a été réalisée en utilisant 6 ans de données des radars HF d’EuskOOS et a été développée en collaboration avec des collègues de SOCIB, IMEDEA et KAUST. L’article, intitulé “Eddy-induced cross-shelf export of high Chl-a coastal waters in the SE Bay of Biscay”, est accessible gratuitement jusqu’au 27 janvier 2018 sur le lien suivant:
https://authors.elsevier.com/a/1WBED_o69Gzv4artículo_RSE

Le 8 novembre, à Glasgow, le projet MAREA, financé dans le cadre du programme INTERREG POCTEFA, a été désigné lauréat du prix « Création d’un modèle de développement régional durable qui encourage l’intégration sociale » lors de la quatrième conférence de la Stratégie Atlantique de l’Union Européenne.
Le projet MAREA cherche à développer des outils innovateurs qui préviennent les risques d’érosion et inondations en zone côtière face aux tempêtes. Ainsi, MAREA recherche les synergies entre les instruments communautaires de coopération de différentes zones, tout en valorisant les complémentarités.
Ce prix distingue le projet MAREA et ses partenaires au niveau européen: Communauté d’Agglomération Pays, Eusko Jaurlaritza, l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, Rivages Pro Tech et AZTI.

MAREA

 

Après dix années de fonctionnement, les séries obtenues avec nos bouées sur la pente montrent la variabilité de la température et de la salinité dans la colonne d’eau. En plus du cycle saisonnier de mélange et de stratification, certains événements spécifiques peuvent être observés, tels que les salinités élevées mesurées en 2011 et 2012 ou les températures moins chaudes de l’été 2013.

 

boyas